Flash Elliottiste (ce fut ma spécialité auXX e siècle)

Résultats Q1 des entreprises US à partir du 10 /4 : la FED va avoir du boulot…

La jambe 5 aurait débuté aujourd’hui 27/03. A priori on fera un nouveau plus bas courant avril => A ou I. Puis une reprise d’une durée  de 3 / 5 semaines => au sommet de hier au maximum (B ou II). C’est ensuite que les choses vont se corser : vague C ou début de III.  Dans ce dernier cas l’amplitude du mouvement sera plus important que la I.

Tant que le sommet de hier (à vérifier la semaine prochaine) ne sera pas dépassé, il est impensable d’envisager que la baisse soit terminée.

PS : C’est moi qui ait importé cette approche en Europe (CNAM ,1981)

Cahen.atdmf@yahoo.fr

Facile l’analyse sur le Dow ! (25/03/2020)

Notre scénario préféré :

Anticipation (on ne fait que cela avec l’ATDMF) d’un reclassement de type II en hebdo (pages 80 des exercices durant la formation de base depuis 2014) tant que MD sert de résistance.

La validation de ce scénario donnerait un premier objectif long terme sur MY.

A court terme, prise de bénéfices hier soir suite au franchissement de PD. Coupe circuit utilisé fin février 2000 sur les TMT contenus dans mon portefeuille et sur les portefeuilles  conseillés à titre professionnel. Cette notion est  indiquée depuis cette époque lors de mes formations.

Second scénario :

Fin de la baisse si MW est dépassé en clôture.

cahen.atdmf@yahoo.fr

La dynamique des marchés, une observation de Philippe Cahen

Sujet : vitesse de propagation de la modification d’état d’un indicateur technique.

La notion de propagation est décrite dans les ouvrages consacrés à l’ATDMF ® depuis 1994 (propagation des parallèles d’une unité de temps sur la supérieure  et changement de la configuration de parallèles en bulle pour les bandes de Bollinger).

Description de l’observation :

Sur une même unité de temps : plus la modification d’état (croisement d’un indicateur et sa moyenne mobile ou sur un indicateur programmé avec des paramètres différents) concerne un indicateur puissant (en ordre croissant : stochastique, MACD, moyennes mobiles) plus le mouvement à suivre sera puissant. Moins il y a d’écart de périodes pour qu’un indicateur change entre deux unités de temps, plus le mouvement à suivre sera puissant. De plus, plus la propagation du changement d’état observé se fait sur des unités de temps éloignées plus le mouvement sera puissant (disparition d’un non-croisement par exemple)

L’analyse des graphiques trimestriels de différents marchés : indice Dow Jones, le CAC, pétrole (WTI),  cours de l’or et € / $ seront déterminants, pour l’avenir du capitalisme, d’ici début avril 2020.

Une absence de modification de nos indicateurs sur les graphiques trimestriels et annuels VS situation au 20/03/2020 serait du jamais vu depuis 1929 (en absence de statistiques plus anciennes, il m’est impossible de me prononcer). Ne parlons pas d’une amplification de la baisse, peu probable dans cette période de window dressing.

Une révision de ce scénario Apocalyptique, pour celles et ceux qui ne pratiquent pas le trading intra-horaire sur CFD, pourrait être validée en l’absence de hausse de UQ à la fin du trimestre sur les différents marchés. Cependant, tant que MM servira de résistance, tout mouvement de hausse, ne méritera que l’appellation de reprise technique.

cahen.atdmf@yahoo.fr

CAPITULATION DES MARCHES

Si MD (moyenne mobile du Bollinger quotidien) sert de résistance au début du mois d’avril 2020, les objectifs sur différents indices seront :

CAC 40 : 2800/2400

Dax : 7500 puis 1800

Dow Jones : 14 800

Nasdaq composite : 6000 puis 3300

Nikkei 225 : 12 800 puis 5 600

Ces niveaux ne sont pas limitatifs. Ils se justifient par un état de certains indicateurs, observée sur les graphiques mensuels, que les analystes techniques appellent une divergence baissière . En outre, la vitesse de propagation des états surachetés de différents indicateurs (stochastique et MACD) jusqu’aux graphiques annuels (validés début 2021) justifient le titre de mon analyse.

cahen.atdmf@yahoo.fr

Résultats trading ATDMF du 24 février à ce jour.

Sur plus de 400 trades entre la mi-Novembre et la mi-janvier : plus de 80 % des opérations étaient gagnantes.

Depuis  le 24 février sur 130 opérations, plus de 80 % étaient également gagnantes. La hausse de la volatilité n’a eu donc aucun impact sur les résultats.

Les gains (net) sur ces deux périodes sont équivalents au déposit nécessaire pour opérer.

Connaissez-vous une approche et un opérateur qui puisse présenter de meilleurs résultats ? Souhaitez-vous recevoir les résultats détaillés ainsi que le listing des opération?

Renseignements : cahen.atdmf@yahoo.fr

Bancaires : de bons supports.

Le titre BNP semble être le  titre le plus représentatif.

Si la bande supérieure de Bollinger quotidien continue de progresser mercredi soir, la configuration de parallèles baissières validée par le reclassement de type II, jeudi dernier, sera reconfirmé. Tant que la moyenne mobile du Bollinger ne sera pas dépassée en clôture, la tendance baissière ne devra pas être remise en cause.

Le non-croisement du MACD trimestriel permet de penser que la baisse devrait se poursuivre durant plusieurs périodes La bande inférieure  du Bollinger annuel (18,5) semble un bon support.  Ce scénario est à rapprocher de celui de France-Telecom à partir de mars 2000…

Warning : se souvenir qu’en 2008 les autorités de marchés ont interdit les ventes à découvert sur les banques et  les compagnies d’assurances.  N’était pas concerné : les options de tous poils.

cahen.atdmf@yahoo.fr

Edito. Pâtes, riz, café : rupture de stocks en vue !

Tout comme les masques, les aliments de première nécessité vont rapidement devenir difficilement trouvables et à des prix proches de celui du Beluga.

Une fake news de plus ? Vérifiez par vous-même en essayant de commander chez un grand distributeur les produits de base. Il est indiqué : en réapprovisionnement, rupture de stock, produit non disponible etc. pour la majorité d’entre eux.

Imaginez les impacts sur notre vie quotidienne si aucune mesure n’est prise rapidement..

Pour moi, ce qui est rassurant, c’est que même si le sujet n’a jamais été abordé dans les médias nationaux (en dehors du gel et des masques) les français sont encore capables de réfléchir par eux-mêmes.

Les responsables du pays sauront-ils faire  face à cette situation ? Je l’espère, afin d’éviter le chaos.

Bon appétit.

Philippe Cahen

ATDMF : dormir sans somnifère.

Depuis début 2014 durant la formation de base à l’ATDMF je propose des exercices qui couvrent l’ensemble des situations envisageables. L’un d’entre eux, me sert à valider si le stagiaire est apte à suivre la formation de trading. Cet exercice est d’actualité puisque il est identique à la représentation du CAC 40 sur une base journalière et hebdomadaire (cf mon analyse du 2 mars)

L’importance, pour les trimestres à venir, de l’évolution des cours d’ici début avril (2020) n’a échappé à aucun gestionnaire. Restons sereins face à l’évolution des marchés sur le long terme. La probabilité de s’inscrire dans une configuration (ATDMF) connue est significative.