Alerte : contrats assurance vie

Il y a plusieurs mois, nous invitions les détenteurs de fonds de trésorerie de s’en débarrasser car le rendement annuel était négatif. Le taux de rémunération des obligations  était inférieur à celui des frais de gestion (Salon de l’Analyse Technique 2019) le résultat de votre investissement « sécurité » ne pouvait être que négatif.

Votre conseiller ne touchant rien sur les espèces, ne comptez pas sur lui pour vous proposer cet arbitrage.

L’évolution récente des taux ainsi que les perspectives pour les prochains mois renforce notre point de vue que les résultats annuels seront catastrophiques  pour ce type d’investissement. Un arbitrage est donc encore une bonne idée.

Dépêchez-vous, car il n’est pas exclu qu’une réglementation opportune limite  ce type d’opération.

Philippe Cahen     cahen.atdmf@yahoo.fr

A surveiller de près (très près) : le SAR

Bien entendu cet indicateur de Wilder doit être bien configuré : sa représentation sur vos graphiques doit respecter les règles définies dans le livre : New concepts in technical trading systems. Ce qui n’est pas évident si vous utilisez un logiciel destiné au grand public. Mais comme disait l’autre : l’important c’est de représenter le SAR. Tant pis pour notre maxime favorite :  « garbage in, garbage out »….

Sur les principaux marchés (Bitcoin, pétrole (WTI), NASDAQ et autres) et sur des unités de temps comprises entre l’annuel et le journalier, selon les règles de base de l’ATDMF (validées par John Bollinger dans la préface d’un ouvrage sur l’ATDMF), le SAR va jouer un rôle décisif en tant que support / résistance.

Passionnants mois, semaines  et jours en vue avec l’ATDMF et les marchés. Nos amis traders, eux se sont bien amusés ce week-end avec le Bitcoin.

Philippe Cahen :  cahen.atdmf@yahoo.fr

Variation du Bitcoin (XBTUSD), insurpassable les prochaines semaines Vs autres actifs financiers.

Le reclassement en parallèles sur le graphique hebdomadaire (ATDMF), anticipé depuis quelques semaines se poursuit et va provoquer une amplification de la hausse des cours. Nous indiquions qu’aucun autre actif financier ne pouvait espérer prétendre à une variation de cours aussi importante durant les prochaines semaines. Cette analyse reste d’actualité et devrait continuer à se vérifier. En effet, les critères d’amplification de la tendance haussière semblent se confirmer. La situation est-elle similaire à celle des TMT en octobre 1999 ? Il est un peu tôt pour le dire. Mais techniquement, rien n’interdit de faire la comparaison en se basant sur les règles de l’ATDMF.

Tant que les critères de sortie des parallèles ne sont pas observés, tout mouvement de correction restera un mouvement technique.

Il en ressort également, que les opérateurs de trading intra-horaire vont pouvoir profiter d’opportunités exceptionnelles.

cahen.atdmf@yahoo.fr

Trading intra-horaire

Si vous avez suivi une formation trading avant 2016, il serait opportun de faire une mise à jour

Vous profiterez  de nouveaux indicateurs ainsi que d’une nouvelle approche. Les avantages sont les suivants : amélioration importante de la fiabilité, simplification de la démarche et augmentation sensible  du nombre de positions prises.

cahen.atdmf@yahoo.fr

 

CAC 40 : en route pour les 6 000 +

Suite au franchissement du SAR mensuel, l’information la plus significative est le non-croisement sur le MACD annuel.  6 000 devient donc la première résistance significative (suite au dépassement de la zone 5660 /5700)

Cependant, il n’est pas exclu que la zone 6 000 puisse être dépassée.

Tant que le niveau 5 280 ne sera pas enfoncé en fin de mois, la tendance haussière à moyen / long terme devra être privilégiée.

Préparez-vous à ma conférence du 5/4 au Salon de l’AT

Une occasion unique d’entendre quelques vérités sur la situation actuelle de l’analyse technique.

Ayant terminé  la préparation de ma présentation, j’ai eu la curiosité de voir les tendances actuelles dans le domaine.

D’abord Youtube pour découvrir  « les secrets » de tel ou tel  indicateur, visionnés plus de 20 000 fois. Ensuite visite dans une librairie parisienne comportant un département finance de marchés.  La lecture de la table des matières des versions 2018 des principaux ouvrages permet de voir qu’il n’ y a pas de nouveauté par rapport aux éditions de début 2000 : les indicateurs tel que le RSI ont toujours une place de choix. Rappelons que cet indicateur est obsolète depuis  début  1980. Le thème  traitant d’une méthodologie pour prendre, gérer et sortir de position est ignoré. De même, l’importance de la hausse de la volatilité est passée sous silence. A croire que les auteurs n’ont jamais entendu parler ni de la révolution informatique(1992) ni  de l’évolution des moyens de communications depuis 2000. Depuis 10 ans, la hausse de la volatilité est le principal paramètre de fluctuation des actifs financiers.

Il est possible d’affirmer, sans possibilité d’être contredit , que la quasi totalité des ouvrages disponibles en 2019 ne sont que la traduction de livres américains publié avant 1973. Je vous engage également à chercher des explications sur les Non croisements (Cahen 1995) dans ces ouvrages. Cette configuration se visualise entre un indicateur et sa moyenne mobile ou entre deux moyennes mobiles (une longue et une courte) au même titre que les croisements. Il est universellement admis que cette configuration sert à repérer une rupture dans une tendance (validée statistiquement dans moins de 50 % des cas) Le Non croisement n’est jamais mentionné alors que dans plus de 50 % des cas il produit une amplification du mouvement  non décelable autrement (en ajoutant d’autres contrôles, le taux grimpe à plus de 80 %). De même, lors du croisement du parabolique et de la moyenne mobile de Bollinger (en présence de certaines conditions) une forte amplification se produit (validée dans prés de 100 % des exemples). Cherchez dans les ouvrages et sur internet. Cette situation n’est jamais écrite. A croire que les analystes techniques répugnent à parler des situations qui permettent de réaliser facilement les profits les plus importants.

Sur Youtube pour « faire du chiffre » il suffit de bien parler. C’est du commercial pur.  Le niveau technique est une version « soft » de ce que vous trouvez dans les ouvrages mentionnés. J’ai passé quelques heures à chercher « les secrets » promis.  Si nous étions en 1975, le lecteur y trouverait son compte. En 1980,  durant mes formations à des professionnels de la finance je n’ajoutais rien de plus.

Dans les livres ou sur Youtube cherchez la notion de divergence haussière / baissière, grand classique de l’AT. Vous ne trouverez nulle part une information qui n’est disponible que depuis 10 ans  : le taux de « réussite » d’une divergence est de 50 % sur un graphique quotidien contre 80 % sur un graphique trimestriel. A 50 % de taux de réussite , il est déraisonnable d’en parler.

En ce qui concerne les bougies, il est stupide de les utiliser pour une représentation autre que quotidienne puisque l’analyse porte sur l’écart entre le cours d’ouverture et de clôture sur un marché organisé (le cours de clôture n’est pas un cours ordinaire).

 

Vous souhaitez dialoguer : envoyez vos réponses à cahen.atdmf@yahoo.fr. Elles seront publiées en-dessous cet article.